Tout savoir sur les évaluations

evaluations jardins communautaires

Afin d’assurer la pérennité et le bon fonctionnement des jardins communautaires, quelques règles sont à respecter.

Vous pouvez trouver les règlements complets en cliquant sur « Règles de jardinage » en haut de page, ou en cliquant ici.

visites d'évaluation

L’équipe de Ville en vert effectuera cinq visites d’évaluation afin de constater le respect des règles de jardinage :

  • Ouverture (1er juin) :
    Cette visite est pour valider que le jardinet est bel et bien utilisé. Le jardinet doit avoir été travaillé, être planté et ensemencé au plus tard le premier juin.
  • Évaluations des règles de jardinage (juil. – aout – sept.) :
    Ces trois visites permettent de vérifier que les règles de jardinage sont respectées dans chaque jardinet.
  • Fermeture (1er novembre) : 
    La dernière évaluation est pour valider que le jardinet ait été nettoyé avant l’hiver, au plus tard le premier novembre.

Lors des évaluations, si le jardinet ne semble pas respecter les critères ci-dessus, Ville en vert enverra un avis au responsable du jardinet (détails sur les avis et manquement aux règles en bas de page).

Règles de jardinage et explications

Ensemencement et plantation

Lors de cette évaluation, l’équipe évalue si les jardinets sont occupés et aménagés :

  • Est-ce que des plantes potagères annuelles sont présentes dans le jardinet ?
  • Est-ce que la terre du jardinet a été travaillée et un ensemencement effectué ?
  • Est-ce que les herbes indésirables sont absentes du jardinet ?

À noter : les plantes vivaces (qui reviennent d’une saison à l’autre) ne sont pas prises en compte.

maximum 25% de surface par espèce potagère

Une espèce potagère ne peut occuper, à elle seule, plus de 25 % de la superficie du jardinet.

Raison : Cette règle a été mise en place pour permettre une plus grande biodiversité. Aider à la rotation des cultures et réduire l’impact des maladies et des insectes nuisibles sur les cultures.

Solution : Veuillez réduire à 25% maximum la superficie occupée par vos espèces potagères.

Nous vous invitons également à lire cet article sur la rotation des cultures.
https://jardinierparesseux.com/2021/03/16/la-rotation-des-cultures-une-question-de-famille/

minimum de 4 espèces différentes

(minimum de deux espèces potagères pour les bacs surélevés)

Un minimum de quatre espèces potagères différentes doivent être cultivées, excluant les fines herbes, les petits fruits et les fleurs.

Raison : Cette règle a été mise en place pour permettre une plus grande biodiversité, permettre une meilleure rotation des  cultures et réduire l’impact des maladies et des insectes nuisibles.

Solution : Veuillez ajouter des espèces potagères dans votre jardinet.

Nous vous invitons également à lire cet article sur la rotation des cultures.
https://jardinierparesseux.com/2021/03/16/la-rotation-des-cultures-une-question-de-famille/

Fleurs, fines herbes et petits fruits : 25% max

Les plantes ornementales, les fleurs, les fines herbes et les petits fruits doivent occuper, ensemble, au maximum 25 % de la superficie du jardinet.

Raison : Cette règle a été mise en place puisque l’objectif du programme des jardins communautaires est la culture potagère et l’aide alimentaire.

Solution : Veuillez réduire la superficie consacrée aux fleurs, fines herbes et petits fruits à 25%. Nous vous conseillons d’ajouter des espèces potagères.

Limite de hauteur : 2m (6pi)

Les supports, les tuteurs et les plantes ne doivent pas dépasser 2 mètres de hauteur à partir du niveau du sol des allées.

Raison : Cette règle a été mise en place pour permettre de voir et d’être vu dans le jardin et de réduire l’ombre sur les jardinets voisins.

Solution : Vous pouvez couper ou enfoncer les structures plus profondément dans le sol et pour les végétaux, les tailler ou les entraîner à l’horizontale.

N.B. La terre dans le jardinet et les bordures installées autour des jardinets ne doivent pas dépasser 30 cm (12 po) de hauteur à partir du niveau du sol des allées.

minimum de 20cm de distance avec la bordure du jardinet

 

Pour assurer une bonne circulation dans les allées communes, les plantes, les tuteurs et structures doivent être installés à au moins 20 cm de distance de la bordure du jardinet.

Raison : Cette règle a été mise en place pour des raisons de sécurité. Il est important de pouvoir circuler aisément entre les jardinets, sans risquer de se blesser ou d’endommager les plants de nos voisins de jardin.

Solution : Veuillez les déplacer à l’intérieur du jardinet, à au moins 20 cm des bordures.

herbes indésirables

Un jardinier doit entretenir soigneusement son jardinet et exercer un contrôle adéquat des herbes indésirables et des plantes envahissantes, et ce, durant toute la saison.

Raison : Cette règle a été mise en place pour éviter que les herbes indésirables ne se développent trop, ou se propagent dans les jardinets voisins.

Solution : Vous pouvez étendre du paillis (feuille morte, copeaux de bois, paille, foin, résidus de culture, etc.) une fois désherbé pour empêcher la germination des semences. Assurez-vous de désherber avant la montée en fleurs des herbes indésirables. Idéalement une présence d’une fois semaine permet d’assurer un contrôle efficace.

Aussi l’application du paillis permet de réduire le temps de désherbage, voici un article sur ce thème.

entretien des allées

Les allées du jardin doivent être exemptes d’herbes indésirables. Chaque jardinier est responsable du désherbage de la moitié des allées entourant son jardinet.

Raison : Cette règle a été mise en place pour des raisons de sécurité et pour éviter que les herbes indésirables se propagent dans les jardinets voisins.

Solution : Vous pouvez étendre du paillis (copeaux de bois ou paille) une fois désherbé pour empêcher la germination des semences. Assurez-vous de désherber avant la montée en fleurs des herbes indésirables. Idéalement une présence d’une fois semaine permet d’assurer un contrôle efficace. Aussi l’application du paillis permet de réduire le temps de désherbage.

Allée non désherbée

Allée désherbée

Allée très bien entretenue

(avec paillis)

dégagement des allées

Les allées communes doivent être exemptes de plantes qui pourraient déborder des jardinets.

Raison : Cette règle a été mise en place pour des raisons de sécurité. Il est important de pouvoir circuler aisément entre les jardinets.

Solution : Vous pouvez tailler et attacher les plants vers l’intérieur du jardinet. Pour la saison prochaine, nous vous conseillons de transplanter et planter les végétaux les plus larges vers le centre de votre jardinet.

Nous vous proposons également un article sur les plantes à surveiller, à lire ici.

Aucun objet dans les allées

Les allées communes doivent être complètement dégagées et donc exemptes d’objets, de plantes ou d’herbes indésirables, en tout temps.

Raison : Cette règle a été mise en place pour des raisons de sécurité. Il est important de pouvoir circuler aisément entre les jardinets.

Solution : Veuillez déplacer tout objet à l’intérieur de votre jardinet.

Exemple d’objets obstruant l’allée pouvant blesser un jardinier lors de son passage :

Clous dépassant dans l’allée

Interdit – Dangereux

Bois obstruant l’allée

Interdit – Dangereux

Objets divers dans le jardinet

Bon travail !

produits matériaux acceptés

Le programme des jardins communautaires encourage les pratiques de culture biologique et respectueuses de l’environnement. Seuls les engrais naturels et les méthodes de contrôle écologique sans danger sont acceptés.

Les engrais et les pesticides chimiques sont interdits.

Raison : Cette règle a été mise en place pour votre santé et sécurité ainsi que pour la santé du sol.

Solution : Utilisez des produits naturels et écologiques pour fertiliser et traiter contre les ravageurs comme le fumier, le compost, le savon insecticide…

Aucun matériaux toxiques ou non conçus pour un usage extérieur

Les matériaux utilisés doivent être exempts de produits toxiques et conçus pour un usage extérieur.

Raison : Cette règle a été mise en place pour votre santé et votre sécurité ainsi que pour la santé du sol.

Solution : Veuillez retirer les matériaux peints, vernis, teints et les assemblages de particules de bois collées pour les remplacer par des matériaux naturels et du bois massif. Le contreplaqué, la mélamine et les matériaux semblables sont interdits.

non au Gaspillage de récolte

Un des fondement du programme des jardins communautaires est d’assurer la sécurité alimentaire des résidents. Dans ce sens, nous ne tolèreront pas le gaspillage de récolte. Tout jardinier doit donc s’assurer de récolter ses légumes avant qu’ils ne soient gâtés, il reste possible de faire appel à ses voisins de jardins ou à ses amis en cas d’indisponibilité ou de donner ses excédents !

Raison : Cette règle a été mise en place car les jardins communautaires se doivent d’assurer un rôle en sécurité alimentaire.

Solution : Un jardinier qui, temporairement, ne peut recueillir les récoltes de son jardin, il se doit de confier la tâche à une personne de confiance et de communiquer avec Ville en Vert afin de nous en informer.

Si votre récolte est excédentaire,  vous pouvez communiquer avec nous afin que nous puissions vous jumeler avec un organisme en sécurité alimentaire qui s’assurera de donner vos récoltes à des personnes dans le besoin.

Un peu d’histoire sur le programme des jardins communautaires

fermeture

Lors de cette évaluation, l’équipe évalue si les jardinets sont nettoyés et fermés :

  • Est-ce que les herbes indésirables sont absentes du jardinet et des allées ?
  • Est-ce que les plantes potagères ainsi que les fleurs annuelles ont été coupées au ras du sol, ou retirées du jardinet ?
  • Est-ce que les engrais verts ont été enfouis ou rabattus au sol ?
  • Est-ce que les tuteurs ont été déplantés et rassemblés au centre du jardinet ?
  • Est-ce qu’il n’y a aucun déchet non-organique / non-compostable dans le jardinet (étiquettes, attaches, cordes, plastiques, etc.)

À noter :  Il est préférable de laisser les racines pourrir dans le sol que de les arracher. Il est recommandé d’utiliser de la corde en fibre naturelle pour attacher les plants puisque, de cette manière, elle peut être laissée au sol sans risque.
Les plantes vivaces et bisannuelles peuvent rester en place.

manquements aux règlements et avis

Ensemencement et plantation - expulsion

Si le jardinet ne semble pas avoir été ensemencé, planté ou travaillé au 1er juin, un avis d’intention d’expulsion sera envoyé au responsable du jardinet.

Les jardiniers fautifs ont un délai de 10 jours pour faire appel de la décision.

non respect des règles de jardinage - avis

Lors des évaluations des règles de jardinages effectuées en cours de saison, si le jardinet ne semble pas respecter les critères d’évaluation ci-dessus, un avis de non-respect de la règle de jardinage en cause sera envoyé au responsable du jardinet (ex : avis de non respect de l’entretien des allée, avis de non-respect pour structure ou plant trop haut…).

Dès lors, le jardinier doit corriger la situation dans le délai prescrit de 10 jours.

L’équipe de Ville en vert effectuera ensuite des visites de contrôle pour s’assurer que chaque situation soit revenue dans la norme.

Il est également possible que des avis de non-respect des règles de jardinage soient émis suite à des visites informelles de l’équipe de Ville en vert dans les jardins.


Lorsque le jardinier reçoit un troisième avis pour une même règle, il reçoit systématiquement un avis d’intention d’expulsion.

Lorsque le jardinier reçoit un avis d’intention d’expulsion, il peut faire appel de la décision dans un délai maximum de 10 jours, afin d’être entendu lors d’une rencontre et éventuellement réintégré dans le jardin communautaire.

CHANGEMENT IMPORTANT !

À partir de la saison 2021, les avis de non-respect des règles de jardinage sont désormais conservés pour une période de 3 ans dans le dossier de chaque jardinier.

fermeture du jardin - expulsion

Si le jardinet ne semble pas avoir été nettoyé et vidé au 1er novembre, un avis d’intention d’expulsion sera envoyé au responsable du jardinet.

Les jardiniers fautifs ont un délai de 10 jours pour faire appel de la décision.

Cahier de fonctionnement

Le cahier de fonctionnement des jardins communautaire a été mis à jour pour la saison 2021, il permet de mieux comprendre :

  •  la gestion du programme des jardins communautaires ;
  •  les rôles et les responsabilités des différents intervenants ;
  •  les règles de fonctionnement ;
  •  les règles de jardinage ;
  •  le code de conduite des jardiniers ;
  •  les procédures en cas de non-respect des règles et du code de conduite.

Vous pouvez consulter le cahier de fonctionnement en cliquant sur « Règles de jardinage » en haut de page, ou en cliquant ici.

Il relève de la responsabilité de chaque jardinier, membre des comités de jardin ou non, de prendre connaissance du contenu du présent document et de respecter les règles de fonctionnement, les règles de jardinage et le code de conduite en vigueur.