À vos semis!

semis semences intérieur

Le temps des semis intérieurs est arrivé, annonçant le printemps telle une hirondelle. Il est facile de les faire à partir de graines, que ce soit pour le potager ou les fleurs. En les faisant soi-même, on économise du temps et de l’argent. Acheter un plant prêt-à-planter coûte beaucoup plus cher que de le démarrer soi-même. Les semis se font généralement au printemps, entre le début du mois de mars et la mi-avril.

Se procurer des graines :

La boutique l’Escale verte vous offre les semences biologiques de la ferme coopérative Tourne-Sol. Certifiées biologiques par Ecocert Canada, elles sont à pollinisation libre et ne contiennent aucun OGM. Les jardiniers inscrits aux jardins communautaires d’Ahuntsic-Cartierville bénéficient de 10% de réduction sur les semences jusqu’au 31 mars 2021.

Planifier la date de départ de vos semis.

Pour synchroniser votre travail avec la vitesse de croissance de vos plants, consultez un calendrier à semis.

Vous trouverez ci-dessous un tableau des semences pour vous aider à démarrer vos semis au bon moment en fonction des espèces choisies.

Tableau des semis

Faire ses semis à la maison en 4 étapes faciles

Matériel requis

Pour faire un semis, il faut du terreau à semis, un contenant (nouveau ou récupéré), des semences, un arroseur (ou un vaporisateur) et un espace ensoleillé.

Étape 1

Remplir les contenants de terreau légèrement humide sans le compresser. Si les contenants ne sont pas troués en dessous, il est important d’y faire des trous afin d’évacuer le surplus d’eau lors de l’arrosage. Vous pourriez récupérer des petits pots de yaourt afin de les utiliser comme contenants pour vos semis.

Étape 2

Faire un trou si nécessaire, et semer les graines à la profondeur suggérée sur le sachet de semence.

Étape 3

Arroser le terreau jusqu’à ce que la terre soit humidifiée en profondeur. Il est important de ne pas arroser trop fort et rapidement afin de ne pas déplacer les semences que vous avez plantées. L’arrosage par le dessous est fortement donc conseillé. Sinon, vous pouvez utiliser un vaporisateur, celui risque moins de déplacer vos semences.

Étape 4

Déposer les semis, couverts d’un dôme, à un endroit ensoleillé (près d’une fenêtre). Lorsque les plantules sortiront du sol, on retire le dôme. Vous pouvez remplacer le dôme par une pellicule de plastique trouée qui aidera à conserver l’humidité.

Entretien des semis

D’abord, pour s’assurer d’une bonne croissance, il faut observer régulièrement ses semis et veiller à ce qu’ils ne manquent pas d’eau ou de nutriments. Il n’est pas nécessaire de les arroser chaque jour. Toutefois, la terre doit demeurer humide.  

Lorsque que les semis ont quelques paires de feuilles, il faut commencer à les fertiliser. Des engrais liquides ou solides biologiques sont disponibles, mais il faut éviter de leur donner une dose trop grande ou trop fréquente. Vous pouvez couper les doses recommandées de moitié ou même du quart. 

La boutique de l’Escale Verte vous offre des engrais 100% naturels et approuvé conforme pour l’usage en production agricole biologique par : Québec Vrai (OCQV) – Ecocert. Consulter la fiche détaillée des produits:  Engrais naturel liquide – Algues fraîches concentrées et Hydrolysat de Poisson. 

Ensuite, vous devez vous assurer que vos semis ne manquent pas de lumière ou de chaleur. Le bord d’une fenêtre est un endroit tout indiqué pour que vos plantules est accès à un maximum de lumière naturelle. Pour vous assurer que vos semis germent, vous devez veiller à ce que la température des semis soit adéquate. Vous pouvez placer un dôme au-dessus de vos semis ou une pellicule plastique pour conserver de la chaleur. N’hésitez pas à surélevevos plantules par rapport au niveau du sol, car ce dernier pourrait être plus froid que la température ambiante. 

 Le tableau de température des semis vous indique la température de semi optimale pour différentes espèces, mais la plupart d’entre elles peuvent germer à des températures légèrement plus chaude ou froide. 

Tableau des températures de germination

Rempotage

Vers la fin avril et début mai, les semis croissent plus rapidement et exigent plus d’espace pour continuer leur croissance. Il est donc nécessaire de les rempoter.

Le rempotage consiste à transférer le semis dans un contenant plus grand. Voici une liste d’indices qui vous indique que votre semis a besoin d’être rempoté :

  • Il y a beaucoup de racines qui sortent des trous de drainage sous le contenant.
  • La plante flétrit, 2 jours ou moins, après l’arrosage.
  • La plante tombe constamment sur le côté.
  • Il s’est formé une croûte blanchâtre ou jaunâtre sur le rebord du contenant et à la base de la plante.
  • La pression des racines a fait craquer ou éclater le pot.
  • Le printemps est tout simplement arrivé!

Afin de bien planifier et réussir vos semis, consultez nos articles complémentaires sur les semis et les semis directs ainsi que notre vidéo sur les semis de balcons.

Bon jardinage!